Elles sont à déguster sucrées ou salées au choix et elle sont à base de gaude.

(Pour savoir où l'acheter, clic sur la photo!)

farine_de_gaudes

 

PETITE HISTOIRE DES GAUDES:

 

C'est en Amérique centrale que l'on a trouvé le plus vieil épi de maïs, daté de 7000 ans.

 

Christophe Colomb le rapportera des voyages aux Amériques à la fin  du 15ème siècle. Il traverse l'Espagne, l'Italie, les Alpes   pour arriver à la fin du 16ème siècle et s'y développe au 17ème siècle en Bresse et Sud du Jura.

 

Le maïs était consommé sous toutes les formes dans son pays d'origine: épis, grillé, en farine, en galette, en boisson... En

Bresse il est d'abord destiné à l'alimentation des animaux. Mais après la récolte, les épis cueillis encore verts sont grillés, égrainés, puis moulus  pour donner cette farine jaune appelée farine de gaudes. Les grains  grillés pouvaient ainsi se conserver et mieux s'écraser au moulin. La farine est alors cuite dans l'eau plusieurs heures pour constituer les gaudes: bouillie mangée dans une assiette creuse servie avec du lait froid. Comme beaucoup de céréales à travers le monde cette boullie faisait souvent partie du repas des bressans.        

 

Denos jours il n'existe plus que trois moulins à fabriquer cettefarine, dont le moulin de Pont des Vents que vous pouvez visiter. Cette farine est toujours utilisée pour faire les gaudes, même si ce plat rappelle aux anciens des périodes difficiles. Mais elle    est aussi beaucoup utilisée dans la pâtisserie (clafouti, cake, sablé, pâte à tarte...) et pour fariner les poissons et cuisses de grenouille.

 

cr_pes_de_gaudes

 

           

Voici donc la recette:

45 g de gaudes
80 g de farine de blé
2 oeufs

1/2 l de lait
1 c à s d'huile
1 pincée de sel

Préparation :
Mattre les farines dans une terrine.
Ajouter les oeufs + l'huile +le sel et un peu de lait.
Délayer avec un fouet.
Ajouter le reste de lait petit à petit.

La pâte  doit être faite 2 ou 3 heures à l'avance.

Source : Moulin du Pont des Vents dans le Jura