Bonsoir à tous,

Alors que nous commencions à déguster nos COURGETTES, TOMATES, SALADES et que les DODOS des patates étaient éradiqués (grâce à une sorte de punaises prédatrice du doryphore qui venait de s'installer sur nos patates), que nous allions pouvoir déguster nos mirabelles sous quelques semaines, que les AUBERGINES si longtemps attendues et leur cousins les poivrons venaient de montrer leur nez , une catastrophe s'est abattue chez les PIGNOUS.

 

Hier soir vers 21 h 00 la pluie est présente, un vent violent se lève , le ciel se noirci de façon inquiétante un orage de grêle s'est abattue sur notre secteur en l'espace de 5-10 minutes nous nous sommes retrouvés en hiver les grêlons avaient recouvert la chaussée et parmi eux certains faisaient la taille de grosses billes ou d'un petit oeuf de caille.

Une fois le danger éloigné j'ai décidé d'aller voir l'etendue des dêgats : la chaussée recouverte de grêle, la voiture abimée, les feuilles du bouleau venaient se mêler à la grêle , le sol était vert et blanc, je poursuit ma route vers le mirabellier des dizaines de mirabelles par terre, les pied de tomates déchiquetées et bien évidemment le 1/3 des fruits à terre(ramassé en espérant qu'elles finissent de mûrir à l'intérieur, le second 1/3 grêlé( va finir en confiture de tomates vertes) et sur le pied quelques miséreuses rescapées (à voir si elles vont s'en sortir), pour les courgettes même combat et là seule une à résistée, j'avais 2 poivrons de formés l'un n'a pas survécu l'autre est encore là, seules mes 2 aubergines sont saines et sauves grâce aux feuilles qui les recouvraient et à leur petite taille (elles avaient 2 jours).

 

Tout ça pour dire que ce qui prend plusieurs semaines à se développer peut disparaître en 5 minutes.

 

Désolé pour les habitués du restauroute deTatyval ,cette année le panier garnit risque d'être moins copieux , je chercherais des produits du terroir pour palier à ce manquement, entre autre d'excellents FROMAGES DE CHEVRES du "GAEC du GRAND MONNETOIS" à Ecuisses et du très bon JAMBON PERSILLE de notre artisans boucher charcutier de Nolay La SARL VAILLARD un DELICE, je ne vous dit que ça ou comme dirait Cocopassions "une TUERIE", peu t être un peu de JUS DE CASSIS de Merceuil et de la MOUTARDE de chez Edmond Fallot à Beaune artisan faisant des moutardes originales (cassis, estragon, miel,...) et pour le complément nous verrons si nos légumes auront repris le dessus .

Ceci étant une petite pensée pour les viticulteurs de Chagny, Givry, Mercurey, Rully et j'en passe surement qui ont également étaient touchés de plein fouet par la grêle et aussi pour les agriculteurs céréaliers bourguignons.

Sur ces quelques mots bonne soirée à tous.